Menu

GALERIE NICOLAS FOURNERY

Grand plateau à fruits à décor armorié pour le marché hollandais (Crommelin d’Amsterdam) en porcelaine de Chine d’époque Qianlong

De forme ovale, décoré dans la palette de la famille rose avec des jetés de fleurs, à bord droit, ondulé et doré, avec deux anses moulurées aux extrémités, les armoiries du Crommelin au centre, dans un blason asymétrique de style rococo.

Origine :
Chine
Époque :
Qianlong (1735-1795), ca. 1765
Matière :
Porcelaine
Taille :
48 cm
Référence :
C259
Statut :
vendu

Provenance

Collection particulière de l'ouest de la France

Oeuvres en rapport

Cette forme de plateau à fruit oval (ou plateau de service) est aussi connue dans deux autres services armoriés importants, le « Feith » service, et le « Van Hardenbroek II » service, tout deux aussi réalisés pour le marché hollandais vers 1760.

Ce plateau de service fait partie d’un important service. Une terrine et son plateau sont illustrées par le Dr. Jochem Kroes dans Chinese Armorial Porcelain for the Dutch Market, W Books, 2008, pp.453-455 , no. 377.

Une grande partie du service est présentée à Zypendaal House (Arnhem, The Netherlands) et à Cannenburch House (Vaassen, The Netherlands).

Notice

Les armes empalées des Crommelin sont connues pour la première fois sur un sceau de 1738, utilisé par Christina Crommelin (1697-1769). La partie de droite, avec le chevron et les merlettes sont les armoiries d’origine. Selon la tradition, une partie de dextre avec la fleur de lys a été ajoutée aux armes de Crommelin par autorisation du roi français Henri IV (1553-1610) en 1596. La famille Crommelin est d’origine flamande et sa présence est attestée en 1579 à Saint-Quentin en Picardie Dès le début des années 1600, les membres de cette famille s’installèrent à Middelburg et à Haarlem en tant que marchands de tissus.

Ce service a dû être commandé par Daniel Crommelin (1707-1789) et/ou son fils Robert Crommelin (1741-1808). Le père de Daniel, Charles, est né à Paris et est devenu commerçant à New York. Il s’est marié avec une américaine, Anne Sinclair (1691-1743). Daniel a émigré aux Pays-Bas, d’abord à Rotterdam en tant que marchand, avant de vivre à Amsterdam. Il fut le fondateur de la firme Daniël Crommelin & Soonen qui connut un grand succès grâce à ses échanges commerciaux avec les Indes occidentales et l’Amérique. À la fin du XVIIIe siècle, cette entreprise était l’une des plus importantes d’Amsterdam (son capital totalisant plus de deux millions de florins). Comme son père, Robert est devenu un homme fortuné, vivant dans plusieurs maisons à la mode du Herengracht à Amsterdam. Il possédait également un siège à Muiderberg, Hofrust House.

Daniel assis dans une salle en forme de dôme à Hofrust (Muiderberg) avec son épouse Marie le Plastrier, entourée de leurs cinq enfants survivants, vers 1753/54

Si vous souhaitez être prévenu parmi les premiers de nos nouveaux objets, communiquez-nous votre email