Menu

GALERIE NICOLAS FOURNERY

Paire d’assiettes à décor « Valentine » en porcelaine de Chine d’époque Qianlong

Émaillées dans les émaux de la famille rose avec au centre avec un oiseau à longue queue en vol à côté d’un arbre entrelacé avec une longue guirlande florale en dessous de laquelle deux chiens et trois bêtes plus petites s’inclinent, avec une montagne en arrière-plan et au premier plan un arbuste à fleurs, deux hallebardes rubanées, un navire et un casque stylisé, le tout dans une frise de coquilles et d’entrelacs  dorée.

Origine :
Chine
Époque :
Qianlong (1735-1795), ca. 1750
Matière :
Porcelaine
Taille :
23 cm
Référence :
C423
Statut :
vendu

Oeuvres en rapport

Une assiette identique a été publiée par D.S. Howard dans The Choice of the Private Trader: The Private Market in Chinese Export Porcelain Illustrated in the Hodroff Collection, 1994, p. 91, no. 79.

Pour une paire d’assiettes, voir Maria Antónia Pinto de Matos, The RA Collection of Chinese Ceramics: A Collector’s Vision, 2011, vol. 2, p. 244/245, no. 330.

D.S.Howard suggère que le dessin original pour une scène plus détaillée et plus détaillée et raffinée avec un palmier et trois arbres à pain pourrait bien avoir été réalisé par Piercy Brett, artiste officiel de Lord Anson qui a navigué avec lui lors de ses voyages aux Antilles britanniques. Un service armorié avec une scène plus détaillée a été faite pour Lord Anson vers 1743 et les dessins de Brett semblent avoir inspiré des gravures pour Anson’s Voyages, publiées en 1748.

Pour une autre assiette, voir Christie’s London, Chinese Export Ceramics from a European Private Collection, 11 mai 2004, lot 100.

Notice

La scène représentée sur ces assiettes était connue sous le nom de « Où est le berger? » et est maintenant appelé « Valentine ». Le décor a aussi été réalisé en bleu sous couverte avec des chiens et des chiots et avec des bergers d’aspect chinois dans des vêtements européens assis sous des pins. Le décor a aussi été copié à Worcester et des éléments apparaissent sur les tabatières chinoises pendant une décennie après le service d’Anson. Il est devenu, en fait, une partie du répertoire des ateliers chinois à Canton.

Si vous souhaitez être prévenu parmi les premiers de nos nouveaux objets, communiquez-nous votre email