Menu

GALERIE NICOLAS FOURNERY

Plat aux armes de la famille hollandaise Valckenier en porcelaine de Chine d’époque Qianlong

Plat en porcelaine aux armes de la famille Valckenier, probablement celles d’Adriaan Valckenier (1695-1751), peint en rouge de fer, bleu sous couverte et or. Les armes sont surmontées d’un heaume peint en grisaille et d’un cimier en forme d’oiseau en rose-grisaille. De grandes volutes à feuilles d’acanthe bleues encadrent les armoiries. Branches fleuries or sur l’aile.

Origine :
Chine
Époque :
Qianlong (1735-1795), circa 1738
Matière :
Porcelaine
Taille :
25,7 cm
Référence :
B130
Statut :
vendu

Oeuvres en rapport

Des pièces, provenant de ce service sont conservées dans de grands musées comme le Rijksmuseum (une coupe, un saleron et un bol).

D’autres pièces de ce service sont apparues sur le marché de l’art, provenant souvent des plus prestigieuses collections de porcelaine de Chine de la Compagnie des Indes :

Pour une paire d’aiguières, voir Christie’s NYC, Rockefeller Plaza, The Benjamin F. Edwards III Collection, 22 janvier 2003, lot 156.

Pour plusieurs plats, voir Christie’s Amsterdam, European noble and private collections, 14 février 2006, lot 1072 ; Christie’s NYC, Rockefeller Plaza, The Hodroff Collection – Chinese Export Porcelain from the Collection of Leo et Doris Hodroff, 24 janvier 2007, lot 249 ; Christie’s NYC, Rockefeller Plaza, 23 janvier 2012, lot 379.

Pour un sorbet (à la bordure légèrement différente), voir Sotheby’s NYC, The Collection of Khalil Rizk, 25 avril 2008, lot 32.

Pour une paire de salerons octogonaux (provenant de la collection de Nelson Rockefeller), voir Christie’s NYC, Rockefeller Plaza, 21 janvier 2009, lot 135.

Pour un très grand plat, provenant de la Collection du Docteur Hardouin, récemment vendu, voir chez Sotheby’s Paris, 17 décembre 2014, lot 418.

Selon Jochem Kroes environ une centaine de pièces de ce service semblent identifiées aujourd’hui, la majeure partie dans des collections privées aux Pays-Bas, provenant de ventes à Londres et à Amsterdam. Le commissaire-priseur hollandais Frederik Muller a vendu à Amsterdam 25 pièces de ce service en 1919.

Pour une exceptionnelle paire de vases aux armes d’Adriaan Valckenier, voir Sotheby’s Amsterdam, 21 novembre 2007, lot 173.

Notice

Les Valckenier étaient une très importante et influente famille d’Amsterdam, dont l’on trouve des branches à Cologne, Kampen, Amsterdam et Delft. Les membres les plus importants de cette famille sont ceux d’Amsterdam, l’un d’eux fut même régent de la ville au XVIIe siècle. Leurs armoiries sont enregistrées depuis les années 1630. Certains Valckenier ont eu des postes importants au sein de la Compagnie des Indes hollandaise. Quatre des fils Valckenier partirent pour l’Asie et l’Afrique. L’un deux, le membre le plus éminent de la famille, était Adriaan Valckenier (1691-1751), Gouverneur Général des Indes néerlandaises de 1737 à 1741, très probable commanditaire du service dont ce plat provient. Il a eu une carrière remarquable au sein de la Compagnie des Indes néerlandaise. L’un des frères d’Adriaan, Pieter, fut directeur général de la côte nord et sud d’Afrique au sein de la Compagnie des Indes. Sept services aux armes des Valckenier sont connus, presque tous commandés par Adriaan (Jochem Kroes, De wapenserviezen van Adriaan Valckenier (1695-1751),Vormen uit Vuur), sa fonction de Gouverneur Général l’obligeant à beaucoup recevoir à Batavia. Citons deux autres services différents du notre, l’un polychrome, proche du notre, avec des cartouches décorés de grisaille sur l’aile, et un second, aussi armorié, en bleu sous couverte. Lorsque Adriaan Valckenier quitta les Indes Orientales en 1741, il transportait alors 2377 pièces de porcelaines à bord de son navire. Le 25 janvier 1742, il fut arrêté au Cap de Bonne-Espérance, pour son rôle dans le massacre des chinois à Batavia. Le 12 août, il retourna à Batavia où il fut emprisonné. Le navire de Valckenier continua alors sa route vers la Hollande mais il fit naufrage, avec les services d’Adriaan Valckenier, au large des îles Shetland. Les Valckenier furent de grands amateurs d’arts décoratifs. Citons un remarquable plat en laque du japon à leurs armes, conservé au Rijksmuseum d’Amsterdam.

Bibliographie :

Christian Jorg, Chinese Ceramics in the collection of the Rijksmuseum : The Ming and Qing Dynasties, p. 303

Jochem Kroes, De wapenserviezen van Adriaan Valckenier (1695-1751), »Vormen uit Vuur, 1998/2, no. 164, p. 38, pl. 7.

Jochem Kroes, Chinese Armorial Porcelain, 2007, pp. 131-134.

Si vous souhaitez être prévenu parmi les premiers de nos nouveaux objets, communiquez-nous votre email