Menu

GALERIE NICOLAS FOURNERY

Rare plateau de terrine décoré dans les émaux de la famille rose représentant d’un dragon se transformant en poisson en porcelaine de Chine d’époque Qianlong

De forme ovale, décoré dans les émaux de la  famille rose et rouge-de-fer,  et des liserés or, et représentant un dragon rouge-de-fer sortant de l’eau et doré, poursuivant la perle enflammée au dessus de vagues écumantes blanches et roses, avec des nuage en forme de ruyi. L’aile est décoré avec des fleurs roses dispersées entre des objets précieux sur un fond vert.

Origine :
Chine
Époque :
Late Qianlong (1736-1795), circa 1780
Matière :
Porcelaine
Taille :
23 cm
Référence :
C160
Prix :
Sur demande
Statut :
disponible

Provenance

Collection belge

Oeuvres en rapport

Une paire de terrine en forme de dragon avec un support, est illustrée par Jorge Welsh & Maria Antónia Pinto de Matos dans The RA Collection of Chinese Ceramics, A Collector’s Vision, vol. 2, no. 255, pp. 110/1.

Une paire de plateaux identiques, provenant de la T. L. Cobb Collection (Newbridge House, Donabate, Co. Dublin) a été publiée par Stuart Marchant dans 90th Anniversary Exhibition of Chinese Export Porcelain, 2015, p. 76, no. 49.

Un ensemble de quatre terrines dragon, provenant de la T. L. Cobb collection, a été vendu par Sotheby’s London, Chinese Decorative Arts and Export Porcelain, 3 november 1987, lot 738, pp. 204/5.

Notice

Il existe une vieille légende chinoise qui raconte comment une carpe se transforme en dragon et grimpe sur une cascade menant au cours supérieur du fleuve Jaune. Elle est l’un des symboles du savant qui poursuit ses études à travers les épreuves. Le sujet est également associé au rebus yuhualong, « poisson se transformant en dragon », ce qui implique le souhait de réussir aux examens de la fonction publique.

Si vous souhaitez être prévenu parmi les premiers de nos nouveaux objets, communiquez-nous votre email