Menu

GALERIE NICOLAS FOURNERY

Paire de salerons à décor bleu et blanc et réticulé en porcelaine de Chine d’époque Kangxi

De section hexagonale, reposant sur trois pieds avec des masques d’animaux, le puit peint de deux coqs se faisant face sous un branche de prunus, les côtés avec des cartouches en nid d’abeille, percés entourés d’une étroite bande de motifs floraux et géométriques .

Origine :
Chine
Époque :
Kangxi (1662-1722), ca. 1700
Matière :
Porcelaine
Taille :
8.5 cm
Référence :
C521
Statut :
vendu

Oeuvres en rapport

Une salière identique a été publiée par Jorge Welsh dans Linglong, Jorge Welsh Oriental Porcelain and Works of Art, London and Lisbon, 2004, p. 53, no. 7.

Un autre exemplaires est conservé au Princessehof Museum (Pays-Bas, Leeuwarden) et publié parD.F. Lunsingh Scheurleer, Chinese Export Porcelaine – Chine de Commande, Londres, 1974, pl. 176.

Un autre exemplaire est conservé au Musée National Adrien Dubouché (France, Limoges) et publié dans L’odyssée de la porcelaine Chinoise, Paris, 2004, 2003/2004, p. 146.

Un autre exemplaire est enfin conservé au Groninger Museum (Groningen, Pays-Bas).

Notice

Cette paire de salières provient d’un groupe d’objets insolites fabriqués en Chine pour l’Exportation vers divers pays, qui témoignent de la maîtrise parfaite dans la finition de la porcelaine ornée de fines sculptures ajourées, mêlées, à l’imitation de jades sculptés.

Pendant la dynastie Ming, un certain nombre de techniques ornementales nouvelles et raffinées ont été utilisées sur les porcelaines fabriquées à Jingdezhen. L’une d’elles est une technique de réticulation extrêmement fine, connue en Chine sous le nom de linglong ou guigong (œuvre du diable). Le terme linglong est à l’origine dérivé d’une phrase onomatopée décrivant le tintement des ornements de jade.

Si vous souhaitez être prévenu parmi les premiers de nos nouveaux objets, communiquez-nous votre email