Menu

GALERIE NICOLAS FOURNERY

Groupe représentant deux musiciens peint dans les émaux de la famille verte sur le biscuit en porcelaine de Chine d’époque Kangxi

Composé d’un homme et d’une femme, tous deux debout sur un piédestal rectangulaire avec une jambe levée comme s’ils dansaient, et chacun jouant d’un instrument de musique. L’ensemble est décoré d’émaux violet clair aubergine, vert clair et jaune sur le biscuit.

Origine :
Chine
Époque :
Kangxi (1662-1722)
Matière :
Porcelain
Taille :
15 cm
Référence :
C331
Prix :
Sur demande
Statut :
disponible

Oeuvres en rapport

Un groupe très similaire a été publié par Jorge Welsh dans Biscuit: Refined Chinese Famille Verte Wares, Jorge Welsh Books, London and Lisbon, October, 2012, no. 59

Notice

La scène représente deux musiciens dansants. La femme joue du tambour (gu) et l’homme joue peut-être un autre instrument à percussion appelé diangu, ou «tambour à points». Il s’agit d’un tambour à cadre à deux têtes qui pourrait être maintenu contre le corps de l’artiste et fouetté avec un bâton. Aussi connu sous le nom de huaigu, cet instrument était composé d’un cadre en bois épais, surélevé au milieu, s’effilant sur les côtés, recouvert sur les deux faces de peau de vache.

Des figures de musiciens sont représentées en Chine depuis les premières dynasties. Sous la dynastie Tang, des musiciens et des danseurs étrangers venaient à la cour de l’empereur Xuanzong (713-755), qui aimait être entouré de tels artistes. Il a également fondé une académie littéraire et une école de musique. Des musiciens étaient requis pour diverses cérémonies, divertissements ou pour annoncer l’arrivée d’une personne importante en Chine. Les illustrations de la vie quotidienne et des pratiques en Chine étaient populaires parmi les commerçants et les visiteurs occidentaux, qui acquéraient des représentations comme des curiosités. La représentation actuelle de musiciens chinois dans cette pose est assez inhabituelle, ce qui suggère peut-être que ce groupe a été fabriqué exclusivement pour l’exportation. Un autre groupe de figures dansantes se trouve à la Lady Lever Art Gallery de Liverpool (inv.no LL 6682).

Si vous souhaitez être prévenu parmi les premiers de nos nouveaux objets, communiquez-nous votre email