Menu

GALERIE NICOLAS FOURNERY

Très grande théière à décor pseudo-feuille de tabac en porcelaine de chine d’époque Qianlong

Peinte dans les émaux de la famille rose, mettant en scène deux canards huppés, sans doute des canards mandarins, l’un nageant, l’autre installé sur un monticule bleu sous couverte ponctué de dorure. Les canards, symbole de fidélité dans la symbolique chinoise, se regardent, l’un et l’autre. Tous les deux ont le corps rouge, orné de plumes dessinées en or. Le caractère aquatique de la composition est renforcé par la présence de roseaux, et par deux feuilles, probablement des nénuphars, avec une fleur qui ressemble à un pavot.

Origine :
Chine
Époque :
Qianlong (1735-1795), circa 1750-60
Matière :
Porcelaine
Taille :
16 cm
Référence :
B742
Prix :
Sur demande
Statut :
disponible

Oeuvres en rapport

Pour une paire de théières au même décor mais plus petites, voir Christie’s NYC, The Benjamin F. Edwards III Collection, Part II, 22 janvier 2003, lot 71.

Pierre L. Debomy, Feuille de tabac et Pseudo, une tentative d’inventaire, pp. 154-157.

Pour un large plat récemment vendu, voir Christie’s Londres, 2 novembre 2016, lot 63.

Jorge Welsh, Important collection of Chinese porcelain, 1999, p. 83, fig. 36.

Notice

Populairement connu sous le nom de « feuille de tabac », la décoration sur cette assiette présente un des plus célèbres décors sur les porcelaine de Chine destinée à l’Exportation au XVIIIe siècle. Comme le notent Howard & Ayers, les feuilles pourraient ne pas être celles de la plante de tabac. Elles dérivent plutôt du «feuillage épais, tropical, des plantes de l’Asie du Sud et du Pacifique», tandis que les fleurs sont presque certainement des fleurs d’hibiscus et de passiflore. Au moins, cinq variantes principales du motif « feuille de tabac » sont connues, avec un certain nombre de variantes mineures.

Si vous souhaitez être prévenu parmi les premiers de nos nouveaux objets, communiquez-nous votre email