Menu

GALERIE NICOLAS FOURNERY

Bol à thé décoré d’une danseuse chinoise en porcelaine de Chine d’époque Yongzheng

Bol a thé et sa soucoupe en porcelaine dite « coquille d’oeuf », peints dans la palette de la famille rose et doré, d’une élégante danseuse chinoise dans un décor domestique. Les manches de sa robe sont peintes couleur aubergine et sa ceinture jaune canari. La barrière de la terrasse est laquée rose, comme le sont également les branches des arbres.

A proximité de la danseuse, une grande table en bambou noir et vert sur laquelle sont posés des objets mobiliers.

L’aile est peinte d’une très large frise d’alvéoles cantonnée par quatre réserves brillamment émaillées de pivoines, de grenades et de citrons digités. Williamson note que l’une des caractéristiques de ce modèle est l’extraordinaire profondeur de la bordure.

Origine :
Chine
Époque :
Yongzheng (1723-1735), circa 1730
Matière :
Porcelaine
Taille :
11,5 cm (soucoupe)
Référence :
B080
Statut :
vendu

Provenance

Collection G. Paul-Calande

Oeuvres en rapport

Un bol a thé et sa soucoupe (d’une paire), provenant de la célèbre Martin-Hurst Collection, est reproduit dans The Book of Famille Rose by G. Williamson (1927, Plate VII).

Un autre bol a thé identique et sa soucoupe, ont été vendus chez Sotheby’s New York, The Collection of Khalil Rizk, 25 avril 2008, lot 86 ; et un autre chez Sotheby’s Montecarlo, 9 février 1982, lot 1193.

Pour un sorbet au décor approchant, voir Christie’s London, 11 décembre 2015, lot 717 (aussi reproduit dans The book of Famille Rose au dessous de notre exemplaire).

Notice

Ce bol à thé et sa soucoupe sont caractéristiques d’un groupe de porcelaines, très délicatement peintes et réalisées durant la période Yongzheng (1723-1735). Ces décors, souvent extrêmement chargés et utilisant tout la gamme de la nouvelle palette de la famille rose, furent rapidement appréciés de la clientèle européenne.

Si vous souhaitez être prévenu parmi les premiers de nos nouveaux objets, communiquez-nous votre email